Nos débitmètres Katflow à ultrasons ont démontré une fois de plus qu'ils sont adaptés à de nombreux défis différents.

Nous avons récemment été effectuer des mesures dans une installation de séchage de boues. L'épuration des eaux d'égouttage produit des boues. Cette boue est séchée de sorte qu'elle puisse être utilisée en tant que carburant secondaire pour les centrales électriques par exemple.  Dans une telle installation, nous utilisons des huiles thermiques qui sont chauffées dans un chaudron jusqu'à 230°C environ. Cette huile est ensuite pompée à travers le sécheur de boue via différents circuits.

Il existe parfois une présomption que tous les circuits ne sont pas alimentés du même débit de sorte que la boue ne soit pas séchée de façon homogène. En cas de doute, nous pouvons mettre à contribution notre débitmètre à ultrasons KF 200. Nous mesurons les débits dans les différents circuits et nous cartographions également les écarts de température.

Dans cette installation, nous avons pu mesurer sur des tuyaux de DN150, et avons enregistré des débits allant d'environ 20 à 180 m³/h en fonction du point de mesure. Le client a finalement opté pour un débitmètre à ultrasons KF150 en poste fixe.